Solidarité avec Israël

Chers amis du Temple,

Hier soir, nous avons accueilli les nouveaux élèves de l’école de la Torah en leur donnant des petits rouleaux et des pots de miel, et nous avons dansé avec la Torah dans la joie. Ce matin, nous nous sommes réveillés avec la nouvelle de la terrible attaque terrestre, aérienne et maritime du Hamas contre Israël. Cette attaque surprise dévastatrice a eu lieu le Shabbat et à la fin de Souccot, presque exactement cinquante ans après la guerre du Kippour. Des centaines d’Israéliens ont été tués, certains dans leur propre maison ; plus d’un millier ont été blessés ; et un nombre inconnu ont été pris en otage. Il ne fait aucun doute que cette déclaration de guerre entraînera davantage de souffrances, tant en Israël qu’à Gaza.

J’ai été en contact avec des collègues israéliens, des membres de ma famille et des amis. Ils veulent savoir que nous pensons à eux et que nous les gardons dans nos prières. Nous vous tiendrons au courant de l’évolution de la situation, si nous pouvons faire davantage. Pour l’instant, permettez-moi de partager avec vous les déclarations de l’Union pour le judaïsme réformé (Cliquez ICI) et de l’Union mondiale pour le judaïsme progressiste (Cliquez ICI). Pour rester informé, vous pouvez suivre l’actualité du Times of Israel (en français, Times of Israel FR). Et je vous invite à vous joindre à moi pour offrir la prière ci-jointe, du mouvement réformé en Israël.

Pour des raisons à la fois de sécurité et de solidarité, le mouvement de protestation israélien Sauvons notre maison partagée ne se rassemblera pas ce soir, pour la première fois depuis quarante semaines. Israël est uni face à cette menace, tout comme nous, membres de la diaspora. Ce matin, à Temple, nous avons offert une prière pour la sécurité d’Israël et de ses citoyens et, comme toujours, des prières pour la paix.

Le service de ce matin comprenait également la prière pour la pluie, qui a lieu chaque année à cette époque du calendrier juif, alors que les vacances d’automne se terminent et que les saisons commencent à changer. Le climat à Montréal et le climat en Israël sont bien sûr très différents, mais aujourd’hui, alors que la pluie tombait sur Montréal et que les roquettes tombaient sur Israël, j’ai ressenti la profondeur de notre lien. Dans la prière pour la pluie, nous incluons le vers : livracha v’lo leklala – qu’elle vienne comme une bénédiction, et non comme une malédiction. Nous prions pour la bénédiction ; nous espérons la paix ; nous sommes solidaires.

Rabbin Lisa Grushcow

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *